Perfoptimum auprès de…

Perfoptimum Actualités

Perfoptimum et l'entreprise

Perfoptimum et les sportifs


Romain MORNET, vice Champion de France Espoir 3000m steeple.

 

Récit d'un parcours "STOP ou ENCORE" récompensant ses efforts et sa motivation à réussir et d'une étroite collaboration avec ses entraineurs: Dominique Guillet (athlé) et Didier Romain (mental)



1/ Quelles sensations as-tu ressenti à l’arrivée ?


Lors que j’ai passé la ligne d’arrivée, j’ai vraiment ressenti de la délivrance et du soulagement... Ça faisait 7 années que je voulais ce podium national sur piste et il aura fallu attendre ma dernière opportunité pour y arriver.

2/ Raconte nous le déroulé de la course ?


Dès le départ j’ai de suite compris que la course allait être très tactique ce qui me convenait au regard de mes progrès sur 1500. J’ai donc pris les devants sans pour autant faire d’efforts supplémentaires et avec ce réel avantage d’appréhender tous les obstacles sans être gêner par les concurrents. Le premier kilomètre s’est couru sur un train de sénateurs, j’étais donc très vigilant car je savais qu’à tout moment ça allait accéléré violemment. Le second kilomètre a été quasiment similaire au premier, tout s’est joué dans les 2 derniers tours. Je me suis fait enfermer et je me suis alors retrouvé 6ème à 800 mètres de la ligne, puis 100 mètres plus tard un concurrent a porté une grosse accélération où je n’ai pas pu réagir de suite. Au passage à la cloche, je suis encore 4 ou 5ème et je parviens à sortir du groupe à ce moment là pour m’échapper avec un autre coureur. Nous nous sommes « tirés la bourre » durant tout le dernier tour en revenant très fort sur le futur vainqueur. Malheureusement, il m’aura manqué 15 mètres pour espérer passer devant. Ça reste quand même une belle gestion de course où j’ai su utiliser mes points forts malgré une petite erreur tactique qui m’a sûrement coûté le titre.

3/ Il y a 3 ans tu te demandais si tu allais poursuivre le steeple à la suite de plusieurs blessures et surtout après une très grosse déception aux Championnats de France juniors... en quoi et comment l’entraînement mental t’as permis de surmonter cela et d’en arriver là ? 

 

C’est vrai que mon histoire avec le steeple n’a pas été de tout repos depuis mes débuts sur la distance il y a 5 ans. Énormément de déceptions, des chronos loin de mes espérances, des blessures qui me ne permettaient pas de faire de saisons pleines sur la piste, etc. Je me suis beaucoup remis en question sur ce que je voulais vraiment faire comme distance et j’avais toujours ce sentiment que le steeple restait celle où je pouvais m’exprimer le mieux si j’arrivais à prendre du plaisir lors de mes courses. 

La préparation mentale m’a alors permis de dépasser cette crainte à savoir celle de décevoir les autres et de comprendre (enfin) que les résultats viendraient, si et seulement si, je parvenais à me focaliser sur moi-même en cherchant à prendre un maximum de plaisir. Je remercie au passage Perfoptimum de m’accompagner depuis maintenant plusieurs années, ce n’est que le début !

 

 

Merci Romain pour ce témoignage et nul doute que d'autres récompenses viendront enrichir ton palmarès et le travail sur l'équilibre vie pro/vie sportive/vie perso t'a permis la validation de ton CAPEPS cette année.

 


«
Article suivant

Article plus récent

»
Article précédent

Article plus ancien

À PROPOS DE PERFOPTIMUM

Perfoptimum: un coaching personnalisé au service de vos ambitions. Que vous soyez un athlète de haut niveau, un sportif, ou une entreprise: faites tomber vos barrières, repoussez les limites et dépassez vos objectifs grâce à la préparation mentale.