Perfoptimum auprès de…

Perfoptimum Actualités

Perfoptimum et l'entreprise

Perfoptimum et les sportifs

Latest Post


Quand quelqu’un me demande quel métier fais-tu ? je lui réponds Préparateur mental. Là il y a celui qui dit « ah super ça doit être bien tu travailles avec des sportifs connus ? », celui qui dit « c’est un métier ça ? ah oui un coach quoi !!! », celui qui par politesse te dit « Super » et certains qui te questionnent « ça consiste en quoi ? qui a besoin de tes services ? comment trouves-tu des clients ? »


C’est vrai que nous entendons dans tous les milieux professionnels (sport y compris) : c’est le mental qui fait la différence ; il n’a pas le mental pour réussir ; un mental de gagnant pour sortir du lot ; le stress lui fait perdre tous ses moyens……nous lisons de plus en plus d’articles sur le sujet qui vont citer en exemple soit ceux qui ont réussi pour en faire des exemples « à copier » (Teddy Riner, Claude Onesta, Perrine Lafont…) soit ceux qui ont échoué en pointant leur manque de préparation mentale (Benoit Paire, Yohan Gourcuff, …) Contrairement aux idées reçues, une préparation mentale n'est pas uniquement nécessaire en cas de problème évident (stress important, manque de concentration, manque de confiance en soi, etc). Elle est aussi et surtout essentielle à tout sportif qui souhaite parfaire sa préparation et donner le meilleur de lui-même.


En parler c’est bien, mais dans les faits qu’en est-il en France ? À l’inverse du psychologue sportif, un préparateur mental suit d’abord une formation d’activité physique avant de se spécialiser en psychologie. L’image qu’on se fait des longues séances sur des chaises, c’est pas tout à fait ça. C’est une pratique de terrain : entretien et observation, collecte et analyse des ressentis, mise en place de plans d’action par des mises en situation d’entrainement (tests, visualisation mentale, exercices de concentration….) le stress chez un compétiteur est toujours généré par le même principe : le désir de bien faire.


Je parle de compétiteur comme celui qui a défini un objectif réaliste et réalisable et qui va tout mettre en œuvre pour réussir qu’il soit enfant, adolescent, adulte dans sa vie scolaire, étudiante, professionnelle, sportive, artistique ou culturelle. Nous avons en France l’art de nous décerner des titres comme « des écoles parmi les meilleures du monde » « des experts reconnus à l’international », des savoirs faire que les autres nous envient dans le monde entier ce qui peut se révéler exact parfois……malheureusement il faut bien nous rendre à l’évidence que dans les « savoir être » ce n’est pas la classe internationale !!!!! « on sait faire » « pas besoin de ça chez nous » « on va leur apprendre à faire »….


L’entrainement mental est une des composantes de la performance et n’a d’intérêt que si elle est intégrée aux apprentissages. Quand je m’entraine à réussir quelque chose je mobilise mon corps et mon esprit pour me permettre d’atteindre une performance. Je vais de ce fait mettre en place des exercices, des moyens d’évaluer ce qui fonctionne ou pas et trouver des solutions et je vais m’interroger sur les sensations éprouvées.


Pourquoi n’avons nous pas intégré dans les cursus de formation des enseignants, des managers, des entraineurs des séquences d’entrainement de préparation mentale ? Pourquoi les sportifs n’ont pas à leur disposition s’ils le souhaitent un professionnel de la préparation mentale, alors qu’ils ont le préparateur physique, le kiné, l’entraineur spécialiste de la technique X ou Y ? Pourquoi les entraineurs ne veulent pas déléguer à des spécialistes des compétences qu’ils n’ont pas toujours ? Pourquoi à l’étranger cette approche globale de la performance réunit toutes les composantes à la réussite ? Au dernier JO d’hiver, tous les médaillés suédois (17) ont un préparateur mental faisant parti du staff fédéral, voici  le tableau pour la France pour combien de médailles ?? 72% des préparateurs mentaux ont un statut d'indépendant sollicités et pris en charge  par le sportif lui même dans la plupart des cas.



En parler c’est bien mais quand est-ce que l’on passe à l'action? Ecrire des articles sur la préparation mentale bravo mais après ?? https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/si-tu-veux-etre-pro-tu-n-pas-le-choix-5647375 , à quand une réponse des Fédérations, Clubs, Président, Entraineur à tes démarches de présentation ??

La seule certitude c’est que le modèle du sport français aujourd’hui ne gagne pas et la baisse des dotations du Ministère doit faire réfléchir à penser autrement :

 

 « Selon le rapport, les fédérations ne sont pas suffisamment portées sur les «gains marginaux» que représentent la préparation mentale »


Heureusement, si je suis préparateur mental aujourd’hui c’est que toute mon histoire professionnelle et sportive m’a permis de devenir un compétiteur. Cette confiance en la réussite de mon projet je l’ai partagée avec ceux qui ont cette envie de progresser. Je suis ravi d’accompagner aujourd’hui des lycéens, des sportifs, des entraineurs, des teams qui m'engagent pour atteindre leurs objectifs de performance (3 titres de champion de France, ½ play off accession Jeep Elite, participation à des Championnat de France, Championnat d’Europe et Championnat du monde) à retrouver bientôt dans une rubrique "Témoignages"


«A bon entendeur»


Didier ROMAIN


Préparateur mental PERFOPTIMUM

 

A l'initiative du club de Karaté ELK et de son professeur Simon GAUBARD, cette conférence a pour objectif:

D'apprendre à échouer, ce qui va à l'opposé de l'idée véhiculée dans le sport où l'on propose souvent d'apprendre à gagner.

 

Pourtant, j'ai envie de proposer une réflexion inverse. Non pas que je veuille dire qu'il faut tout mettre en oeuvre pour échouer ou que le but de la compétition soit d'échouer. Non. Mais plutôt de réfléchir à l'échec en tant que processus d'apprentissage.

L’objectif de cette conférence est de donner aux adultes : les entraîneurs, les parents, les dirigeants, les enseignants mais aussi et surtout aux jeunes des pistes de réflexion sur l’approche des examens, des compétitions, des concours….

 

Pour plus d'informations, vous pouvez prendre contact avec Didier Romain PERFOPTIMUM




Apprendre à écouter


Les statistiques montrent que des personnes non formées à l’écoute entendent moins de 20 % d’une conversation. La majorité d’entre nous entrent dans cette catégorie. De mauvaises compétences d’écoute provoquent une panne dans le processus de communication. Si un athlète ne parvient jamais à obtenir votre écoute, il s’arrêtera simplement de vous parler.


Les entraîneurs qui ne savent pas être à l’écoute ont souvent davantage de problèmes de discipline ; les athlètes s’arrêtent d'écouter leur entraîneur car lui-même ne les écoute pas. Les athlètes peuvent faire des tentatives radicales d’obtenir votre écoute en adoptant un mauvais comportement ou attitude. Votre réponse aux points de vue et réflexions des athlètes est essentielle lorsque vous les entraîner dans leur sport.


Améliorer vos capacités d’écoute 

 

  • Reconnaissez la nécessité d’écouter. 
  • Concentrez-vous sur l’écoute en accordant toute votre attention à ce qui est dit.

  • Recherchez le sens derrière ce qui vous est transmis.

  • N’interrompez pas les athlètes lorsqu'ils vous parlent.

  • Répondez de manière constructive aux émotions des athlètes.

  • Respectez les droits des athlètes à partager leurs points de vue avec vous. Ecoutez leurs craintes, joies, problèmes et succès.

L’entraîneur comme modèle


Chacune de vos actions en tant qu’entraîneur, sur et en dehors du terrain de jeu est une forme non-verbale de communication. L’une des choses les plus importantes que vous communiquez par vos actions est le respect ou le non-respect. La manière dont vous marchez, dont vous approchez les autres, vos gestes ainsi que ce que vous dites et la manière dont vous le dites véhiculent vos attitudes concernant l'esprit sportif. Les athlètes peuvent être extrêmement impressionnables, et ils tiennent leur entraîneur en haute estime. Vos actions peuvent enseigner aux athlètes bien plus que les compétences sportives ou les règles de votre sport.

Quelques réflexions finales sur la communication


  • Accentuez les félicitations, encouragements et les récompenses pour favoriser les comportements souhaités.

  •  La communication positive aide l’athlète à se valoriser en tant que personne, en tant qu’athlète.

  •  Ayez conscience de l’émotion exprimée dans vos messages aux athlètes.

  •  Définissez des objectifs réalistes pour les performances athlétiques des athlètes ainsi qu'en ce qui concerne leur comportement émotionnel et social.

  •  Soyez cohérent.

  •  Tenez parole.

  •  Agissez conformément à vos paroles. 



Pour plus d'informations, contactez PERFOPTIMUM

Colloque entraineur organisé par le Comité de Vendée Basket Vendée : Présentation de l'association PEPSS

Association Pôle Education Prévention Santé Sport réunissant des professionnels de santé (médecins, kinés, reflexologue, nutritionniste..) des professionnels du sport (préparateur mental, préparateurs physiques, des cadres techniques, des entraineurs, des joueurs, des dirigeants de club...)




L'intégration du travail mental dans l'approche de la performance: le sport, les études, l'entreprise..

PERFOPTIMUM accompagnera encore cette année des sportifs, des entraineurs, des managers d'entreprise et des élèves / étudiants par la préparation mentale !!

 

Si vous souhaitez des informations, n'hésitez pas à prendre contact avec Didier ROMAIN




L'espace restauration-bar du Village de la Golden Globe Race, le lieu idéal pour y faire de belles rencontres, entre conférences et concerts, et ce fut le cas pour Michel Cavard (RCA La Radio) avec Didier Romain , un préparateur mental .

 

Un très bon moment d'échanges que l'on vous propose de partager, avec quelques "clefs " que Didier Romain Perfoptimum vous donne pour mieux vivre son quotidien.

 

Interview à écouter ici

Pour tout renseignement, veuillez contacter Didier ROMAIN, PERFOPTIMUM


La performance pour un pilote de moto cross, c'est la somme de compétences techniques, physiques et mentales. 


À l'heure actuelle, on a fait de tel progrès en terme de préparation physique que si l'on veut encore améliorer la performance du pilote, on ne peut que passer par l'optimisation de sa préparation mentale.

La TEAM 3 AS et ses pilotes Valentin TEILLET et Tom GUYON prennent cette orientation avec PERFOPTIMUM


Je pense que les motos seront un jour limitées dans leurs performances, et que la différence se fera maintenant dans le soin apporté à la concentration du pilote, sa relaxation et sa préparation quotidienne.


 Vidéos: Tom GUYON, Valentin TEILLET


Pour tout renseignement, contactez Didier ROMAIN, PERFOPTIMUM


Distributeur officiel AthleteMonitoring (France) et Vitalitrack
PERFOPTIMUM SARL- Optimisation de la performance – 06 25 79 15 17