Perfoptimum auprès de…

Perfoptimum Actualités

Perfoptimum et l'entreprise

Perfoptimum et les sportifs


Didier ROMAIN, ancien étudiant de l’IFEPSA –



Préparateur mental et coach sportif



Didier ROMAIN, 47 ans

Préparateur mental et coach sportif (Perfoptimum)
Ancien étudiant, Promotion 1986/1987
Maîtrise STAPS « Education et Motricité », IFEPSA 1992


Interviewés par Gabin MOTTAIS

Une fois n’est pas coutume, c’est à l’occasion de la tenue de notre première Journée Portes Ouvertes, en ce samedi 24 janvier, que nous retrouvons Didier ROMAIN dans le cadre de nos interviews consacrées aux « Métiers du sport ». A nouveau lieu, nouvelle méthode puisque Sandra SEYSSEL confie cette fois-ci à Gabin MOTTAIS, Etudiant en Licence Management du sport à l’IFEPSA, la tâche de réaliser ce témoignage ! Votre verdict dans les lignes qui suivent ! Bonne lecture !


Gabin MOTTAIS : Bonjour ! Ravi de vous rencontrer dans le cadre de ces JPO pour ces nouvelles interviews métier !

Didier ROMAIN : Bonjour, merci de m’accueillir à ces JPO de l’IFEPSA et ravi de faire ta connaissance !

Gabin MOTTAIS : Didier a connu les « années IFEPSA à la Catho » (Didier) avec le concours d’entrée obligatoire à l’époque !


Parcours à l’IFEPSA …
Gabin MOTTAIS : Parlez-nous justement tout d’abord de votre arrivée à l’IFEPSA …

Didier ROMAIN : J’ai connu l’IFEPSA par des amis à moi qui étaient au lycée et qui avaient intégré l’IFEPSA l’année précédente. Ils m’avaient fait un retour très positif sur la structure,…, ils étaient très contents de l’établissement. J’ai alors tenté le concours d’entrée et j’ai été pris. Comme pour beaucoup, mon projet premier était de faire du sport avant tout puisque j’étais passionné ! A ce moment-là, devenir enseignant en EPS constituait alors une voie possible. La transmission des valeurs liées au sport me motivait en effet tout particulièrement. Donc pourquoi ne pas devenir enseignant ou entraîneur ! Je me posais déjà ces questions en arrivant à l’IFEPSA !

Gabin MOTTAIS : Une envie de faire du sport mais des projets professionnels à affiner ! …

Didier ROMAIN : Oui, l’idée d’enseigner n’était pas si bien définie que ça. J’étais curieux de tout, j’avais envie de pratiquer de nouvelles activités physiques et de découvrir des connaissances sans savoir réellement où cela m’emmènerait. En fait, j’avais envie de faire plein de métiers qui me permettraient d’échanger, de transmettre, de partager autour du sport…

Gabin MOTTAIS : En quelques mots, quel a été votre parcours à l’IFEPSA ?

Didier ROMAIN : Je suis resté quatre années à l’IFEPSA, au terme desquelles j’ai obtenu une maîtrise en « Education et Motricité ». Autant dire, un parcours classique à l’époque ! Cela va faire préhistorique … mais il n’y avait pas autant de filières qu’aujourd’hui, alors je me voyais professeur d’EPS et/ou entraineur à cette époque !

Gabin MOTTAIS : Qu’est-ce-qui vous a le plus marqué dans vos « années IFEPSA » ?

Didier ROMAIN : Avant tout, la possibilité d’acquérir une grande expérience de terrain, ce qui permet de faciliter ensuite les choix d’orientation ! En vivant des expériences diverses grâce aux différents stages réalisés en écoles primaires, en collège et en entreprises, cela donnait déjà certaines représentations des métiers possibles à la sortie. Nous avions aussi à disposition des enseignants experts dans leur domaine, donc forcément très intéressants à écouter. La particularité de l’IFEPSA résidait également dans la capacité à pouvoir créer des liens entre les étudiants,…, des liens que l’on peut véritablement qualifier comme « des liens d’amitié » ! Je suis un « vieux » de l’IFEPSA mais je suis encore en contact avec mes collègues de promotion, avec des liens qui sont très forts entre nous,… Le fait de revenir aujourd’hui pour ces Portes Ouvertes montre que ces liens sont restés assez forts depuis tout ce temps ! Les « années IFEPSA » resteront une belle expérience de vie pour moi !

Gabin MOTTAIS : Que retiendrez-vous de vos « Années IFEPSA » ?

Didier ROMAIN : La solidarité entre étudiants de toutes les promos, les relations avec les enseignants. Des souvenirs de bons moments aussi,…, l’acquisition de connaissances et une reconnaissance de compétences qui donne une légitimité à mon activité actuelle,…, et des rencontres … j’y ai rencontré mon épouse !!!


Parcours professionnel …


Gabin MOTTAIS : Quel a été votre parcours professionnel une fois sortis de l’IFEPSA ?

Didier ROMAIN : Une fois mon diplôme de maîtrise en poche, cela a été très simple : je suis parti enseigner pendant trois ans. Un temps assez court puisque j’ai décidé d’arrêter. Je ne me retrouvais pas dans l’enseignement car le contexte professionnel du métier d’enseignant ne m’allait pas. J’ai alors pris la décision d’intégrer une autre filière puisque je suis parti travailler dans la formation professionnelle pour adultes. Je suis rentré comme formateur à l’Association de Formation Professionnelle pour Adultes (AFPA). J’y suis resté vingt ans en occupant diverses fonctions : j’ai accompagné des personnes dans l’élaboration et la validation de leur projet professionnel (demandeur d’emploi, salarié en reconversion, travailleur reconnu handicapé) et j’ai développé en parallèle des compétences pour devenir Moniteur National de Secourisme du Travail tout en suivant un cursus pour devenir formateur de formateur en prévention des risques professionnels puis un parcours d’ergonomie du travail où j’intervenais dans les entreprises. En parallèle de tout cela, je continuais à entrainer et je me suis alors orienté vers une formation pour devenir coach sportif avec des notions autour de la préparation physique, de la diététique, etc. Il y a deux ans, j’ai suivi un Diplôme Universitaire de préparation mentale pour les sportifs et les staff de haut niveau. Suite à cela, j’ai quitté mon activité professionnelle pour créer mon entreprise il y a de cela quatre mois ! Je suis donc maintenant préparateur mental pour les sportifs et les staffs de haut niveau !

Métier actuel …

Gabin MOTTAIS : En quoi consistent plus précisément vos métiers respectifs ?

Didier ROMAIN : Etre préparateur mental, cela consiste à travailler et à accompagner des sportifs dans la recherche de la performance. Aujourd’hui, des sportifs de tous niveaux souhaitent devenir, rester ou redevenir performant. Si l’on travaille beaucoup aujourd’hui sur les aspects physiques, tactiques et techniques, on délaisse encore beaucoup trop, à mon sens, l’aspect mental. Pour connaitre aussi la compétition et côtoyer pas mal de sportifs, on peut se préparer sur les trois aspects que j’ai cités et passer pour autant complètement à côté le jour de la compétition. Mon métier consiste donc à travailler sur les habilités mentales auprès des sportifs, c’est-à-dire tout ce qui va concerner les problématiques relatives à la concentration, à la gestion du stress, à la combativité, à la confiance en soi, etc. J’interviens auprès de tous les sportifs, dans le cadre de sports individuels et collectifs, pour tout type d’accompagnement et tout type de niveau. Si je suis pour l’instant axé sur le haut niveau, je développe aussi mon accompagnement auprès des entraîneurs, lesquels vivent également dans la performance. Je propose enfin mon accompagnement à des entreprises, pour tout ce qui a trait à l’accès à la performance en travaillant sur la communication, la gestion du stress, la gestion des risques psycho-sociaux, la cohésion d’équipe, etc. Il s’agit de retranscrire ce qui se fait dans le sport et de l’amener en entreprise.

Gabin MOTTAIS : Qu’impliquent-ils en termes de qualités, compétences requises ou autres(s) ?

Didier ROMAIN : En premier lieu pour moi, le goût du challenge ! Car avoir créé mon entreprise constitue un véritable challenge au quotidien ! Ensuite, la possibilité de pouvoir travailler dans un environnement qui me plaît et en toute autonomie ! Enfin, je travaille dans une mission qui est très peu développée aujourd’hui, qui est l’accompagnement à la préparation mentale. Je suis en permanence amené à présenter l’intérêt de mon métier. De nombreuses personnes se montrent encore sceptiques, frileuses par rapport à ce métier et c’est donc un réel plaisir que d’en parler ! L’accompagnement qui me passionne, c’est celui des sportifs blessés (comment appréhender ce moment et la reprise) et le coaching de carrière (préparer l’après carrière sportive…)

Gabin MOTTAIS : On imagine aisément que vous devez parfois être confrontés à des difficultés, comme dans tout métier,…, comment faites-vous pour les surmonter ?

Didier ROMAIN : C’est une philosophie de vie, basée sur le fait que le sport rend capable ses compétiteurs. Il faut se préparer du mieux possible (en termes de contenus, d’arguments et aussi travailler sa personnalité) et puis ensuite échanger, partager, convaincre pour ne rien regretter du résultat obtenu. Voici une citation que j’aime bien : « Il existe bien des méthodes pour atteindre un objectif, mais la meilleure est celle qui consiste à ne jamais abandonner (Coubertin) ». Il faut être capable de comprendre les raisons d’un échec pour pouvoir rebondir et réussir la fois d’après.

Gabin MOTTAIS : On sent bien que vous vous épanouissez tous les 2 dans vos métiers ! Quelles sont pour autant vos perspectives sur le long terme ?

Didier ROMAIN
: J’en ai plein, bien sûr ! Je suis toujours en perpétuel renouvellement et questionnement, je sais ce qui me passionne aujourd’hui et je le développe à ma manière. J’améliore mon accompagnement au fur et à mesure des sportifs que j’accompagne mais aussi en tenant compte des évolutions permanentes du monde du sport. Mes perspectives sont de pouvoir arriver à m’adapter à toutes ces évolutions et à trouver des réponses pour accompagner au mieux les sportifs dans leur performance!

Gabin MOTTAIS : Selon vous, qu’est-ce-que votre passage à l’IFEPSA vous a apporté dans votre parcours professionnel et/ou votre métier actuel ?

Didier ROMAIN
: L’opportunisme, la volonté et la capacité à transmettre des savoirs mais aussi avoir des compétences sur lesquelles on peut se reposer ainsi qu’une certaine crédibilité par rapport au discours que l’on doit tenir face à différents interlocuteurs. Egalement, la capacité à être sur plusieurs fronts : j’ai en effet passé mon BE lorsque j’étais en première année à l’IFEPSA, si bien que j’entraînais en même temps que je suivais les cours ! Cela m’a donc permis d’utiliser les savoirs acquis au service des équipes que j’entrainais. Tout ce que j’ai appris à l’IFEPSA me sert aujourd’hui, raison pour laquelle je n’ai jamais quitté le milieu du sport au fil de mon parcours professionnel. Je peux aujourd’hui me reposer sur les connaissances théoriques acquises durant mon passage à l’IFEPSA notamment en physiologie et en biomécanique car elles me servent tous les jours. Je me sers également de tout ce que j’ai pu expérimenter à travers les cours de sport. Ceci me permet d’être plus proche des sportifs dans mon accompagnement.

Conseils aux futurs étudiants …


Gabin MOTTAIS : Que conseilleriez-vous à ceux qui hésiteraient (encore) à venir à l’IFEPSA ?

Didier ROMAIN : A partir du moment où vous aimez le sport et où vous avez envie de transmettre et partager les valeurs du sport, intégrer l’IFEPSA ! Vous allez vous perfectionner, vous allez côtoyer plein d’étudiants qui viennent avec les mêmes incertitudes que vous mais qui auront la même passion, vous allez côtoyer des enseignants experts dans leur domaine et qui savent transmettre et vous allez avoir la chance de pouvoir exercer plein de métiers par le biais des stages. C’est donc une chance d’entrer à l’IFEPSA, de pouvoir bénéficier d’un réseau de professionnels toujours prêt à vous accompagner !

Gabin MOTTAIS
: Merci pour ces conseils ! Merci aussi pour votre disponibilité et votre présence lors de ces JPO !

Didier ROMAIN : Merci pour cette interview, pour votre accueil et me permettre d’être là aujourd’hui aux JPO. C’est un réel plaisir de partager, avec toutes les personnes présentes aujourd’hui, les valeurs de l’IFEPSA et mon itinéraire professionnel.

 Interview à retrouver

«
Article suivant

Article plus récent

»
Article précédent

Article plus ancien

À PROPOS DE PERFOPTIMUM

Perfoptimum: un coaching personnalisé au service de vos ambitions. Que vous soyez un athlète de haut niveau, un sportif, ou une entreprise: faites tomber vos barrières, repoussez les limites et dépassez vos objectifs grâce à la préparation mentale.


Distributeur officiel AthleteMonitoring (France) et Vitalitrack
PERFOPTIMUM SARL- Optimisation de la performance – 06 25 79 15 17